• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • week-end d'enseignement - "Quand le chocolat vient à manquer... Vous en reprendrez bien encore  un morceau?"   avec la Vén Losang

    Samedi 08 juin et Dimanche 09 juin 2019

     "Quand le chocolat vient à manquer... Vous en reprendrez bien encore  un morceau?"   avec la Vén Losang

    "Nous poursuivrons notre discussion autour des huit dharmas mondains et combien les nourrir génère les 5 poisons (sur la base du soutra de ces huit).

    Nous partagerons principalement sur l'arrogance et la jalousie, thèmes que nous avions commencé à aborder le dernier week-end."  

    Informations:

    Gloor Jean-Paul 079 550 89 90 -
    Inscription jusqu'au 1 juin 2019

    Inscription
    Enseignant: Vén Losang
    Horaire:10H00-12H00 et 14H00-16H00 (prenez vos pics-nics, repas canadien végétarien)
  • Lama Thubten Zopa Rinpoche, Riga 28-30 juin 2019

    COURS DE TIBETAIN

    Le Centre Bouddhiste Gendun Drupa propose à nouveau un cours de langue tibétaine.

    Intensive Eight-Week Course 1 avril 2019 - 24 mai 2019

     

  • Sangha Sock's

    Pour soutenir la communauté monastique occidentale de la Fondation pour la Préservation de la tradition Mahayana ( FPMT ) ,  le Centre Gendun Drupa vous propose d'offrir deux paires de chaussettes  aux moniales et moines vivant dans les divers monastères en Italie, France, Australie et à l'IMI House en Inde. MERCI infiniment !

    Distribution aux moines du Monastère de Kopan - Népal

  •   Lama Thoubten Yéshé, Sa sainteté le Dalaï-Lama et Lama Zopa Rimpoché

     

  • Le Bodhisattvacharyavatara de Shantidéva

    CHAPITRE IV

    L'attention

    4.1 Les enfants des vainqueurs ayant ainsi
    Bien assimilé l’esprit d'éveil
    Doivent s'évertuer toujours, sans indolence,
    A ne pas s’écarter de l'entraînement.

    4.2 Il est préférable de vérifier s'il faut exécuter ou non
    Ce qui est entrepris à la légère,
    Ou sans avoir été bien examiné,
    Même si une promesse a été faite.

    4.3 Mais comment pourrais-je jamais revenir
    Sur ce qui, dans leur grande sagesse,
    A été examiné par les bouddhas et leurs enfants,
    Ainsi que par moi-même tant et tant de fois ?

    4.4 Si jamais, ayant fait une telle promesse,
    Je ne mettais pas tout en oeuvre pour l'accomplir,
    Ayant ainsi trompé tous les êtres,
    Quel genre de renaissance prendrais-je ?

    4.5 Si, comme l’a dit le Bouddha, celui qui a décidé
    De donner même la moindre petite chose ordinaire,
    Mais qui ne fait pas ce don,
    Deviendra un esprit affamé,

    4.6 Alors, si je trompais tous les êtres,
    Après les avoir sincèrement conviés
    A la félicité insurpassable,
    Comment aurais-je une renaissance heureuse ?

    4.7 Les omniscients seuls peuvent connaître
    Les voies impénétrables des karmas, qui font
    Que ceux qui ont abandonné la pensée d'éveil
    Atteignent quand même la libération.

    4.8 Pour les bodhisattvas, de toutes les chutes,
    La plus lourde est bien celle-ci
    Car, si elle arrivait à se produire,
    Le bien de tous les êtres serait compromis.

    4.9 Quelqu'un d'autre qui, ne serait-ce qu'un instant,
    Obstruerait ou empêcherait leurs actions vertueuses,
    Portant ainsi atteinte au bonheur des êtres,
    Ne verrait pas de fin à ses renaissances malheureuses.

    4.10 Si, en ne détruisant le bonheur que d'un seul être,
    Je porte atteinte à mon être même,
    Alors que dire si je détruis le bonheur
    De tous les êtres incarnés, infinis comme l'espace ?

    4.11 Donc, ceux qui alternent la force de la chute
    Et la force de l'esprit d'Eveil,
    Demeurent ainsi impliqués dans l'existence cyclique,
    Et longtemps seront empêchés d'atteindre les terres.

    4.12 Ainsi, selon la promesse que j'ai faite,
    Je dois m'exécuter respectueusement.
    Si désormais je ne fais aucun effort,
    Je tomberai de plus en plus bas.

    4.13 Bien que soient passés des bouddhas sans nombre
    Ayant oeuvré pour le bien de tous,
    Je n'ai pas profité de leurs soins,
    A cause de mes propres errements.

    4.14 Et si néanmoins je continue ainsi,
    Toujours et encore, dans les renaissances misérables
    Ferai-je l'expérience de la maladie, de la servitude,
    De la mutilation et du dépeçage.

    4.15 S'il est si rare qu'un bouddha apparaisse,
    Que j'obtienne la foi et un corps humain,
    Et que je sois capable de cultiver la vertu,
    Quand donc les trouverai-je encore ?

  • AFFILIE A LA FONDATION POUR LA PRESERVATION DE LA TRADITION MAHAYANA - FPMT

    MEMBRE COLLECTIF DE L'UNION BOUDDHISTE SUISSE

    MEMBRE DE LA PLATEFORME INTERRELIGIEUSE VALAISANNE

    LE CENTRE GENDUN DRUPA SUIT LES CONSEILS DE SA SAINTETE LE 14ème DALAÏ - LAMA .

Nous avons 1909 invités et aucun membre en ligne